Couleur l'aniline

Couleur l'aniline

A l’instar de la photographie, l’histoire de la technique de retouche photos a connu plusieurs transformations. Quelques années seulement après la découverte de l'émulsion au bromure d'argent, aux alentours de 1860, on commença à colorier les photos à la main. C'est à cette époque que l'on introduisit la coloration transparente appelée «teinture d'aniline». La pratique de cette technique a connue un essor sur papier albuminé (les fameux clichés sur le papier albuminé), avant de se propager plus tard au papier émulsionné à base de gélatine.

 

Dans les années 1880, on décida d'utiliser des colorants transparents liquides pour les retouches photos, plutôt que de la peinture à l'huile et de l'aquarelle utilisées jusque là. Les colorants transparents liquides sont composés de colorants dilués avec de l'eau. Grâce à leur haute concentration en pigments, ces colorants, dilués, permettent l’obtention d’une nuance infinie de couleurs. Ils sont par ailleurs plus sensibles à la lumière que les pigments des peintures.